PONT L'EVEQUE

Pont l'évêque et vins

La particularité du pont l'évêque

Fromage de : vache
Type : Pâte molle à croûte lavée.
Affinage : de 2 à 3 semaines.
Aire : Normandie et Mayenne.
Fromage AOP

Faire un Pont l’Évêque nécessite un lait riche en protéines. Sa croûte est souple et sa couleur change selon le degré d’affinage. Avec le temps, elle devient humide et même un peu collante. La pâte finit par devenir brillante lorsque le Pont l’évêque arrive à maturité. C’est un fromage onctueux, crémeux et fondant qui sait rester ferme sur la langue.

Pont l'êvêque
Pont l'évêque et vin blanc

Le pont l'évêque avec le vin blanc

Le Pont l’Évêque est un peu l’équivalent d’un vieux garçon difficile à marier. Chez les vins de Loire, il est judicieux de porter son choix sur un Coteaux-du-Layon. Ce vin liquoreux apporte toute sa grâce à l’accord face à la rusticité du fromage. Un peu étrange au premier abord, l’accord finit rapidement par convaincre. Les vins d’Alsace offrent également une alternative intéressante, notamment les Gewurztraminer.

Le pont l'évêque et le vin rouge

Si l’on opte pour un accord avec un vin rouge, il est conseillé de privilégier un vin avec des tanins ronds. Dans les vins du Rhône méridional, l’appellation Vaqueyras est assez solide pour défier le Pont l’évêque. Ces vins concentrés ont des tanins qui s’harmonisent parfaitement avec ce fromage.

Salers

Pour résumer

• Vins blancs liquoreux de Loire ou Gewurztraminer d’Alsace.

 

• Vins rouges solides du Rhône comme le Vaqueyras